Edeis, nouvel acteur français de l’ingénierie et de la gestion d’infrastructures complexes

Edeis a repris le 30 décembre 2016 toutes les activités du groupe SNC-Lavalin SAS en France et à Monaco.
 
Edeis est né du partenariat - cadre structurant de la signature du contrat de cession/acquisition - entre la société de participations française Impact Holding, dirigée par Jean-Luc Schnoebelen, et le fonds d’investissement français Ciclad.
 
L’offre d’Impact Holding et de Ciclad a été retenue pour plusieurs raisons :
- elle propose un projet fondé sur une expertise métier et un savoir-faire reconnu ;
- elle est en mesure d’assurer la pérennité et le développement des activités en France et à Monaco parce qu’elle bénéficie d’une assise financière solide ;
- elle n’a aucun impact négatif sur l’emploi, conformément aux engagements du nouveau management ;
- elle assure une connaissance et une compréhension parfaites des enjeux locaux, Impact Holding et Ciclad étant deux acteurs français.
 
Edeis reprend donc les actifs de SNC-Lavalin SAS qui comprennent les activités d’Ingénierie et Opérations/Maintenance suivantes :
 
- 13 agences pour les activités Infrastructures localisées à Reims, Ivry-sur-Seine, Strasbourg, Quimper, Montoir-de-Bretagne, Nantes, Cholet, Lyon, Brive, Bordeaux, Nice, Monaco et Toulouse ;
 
-La gestion de 19 aéroports :
 
Angoulême, Annecy Mont Blanc, Auxerre Branches, Bourges, Castellon (Espagne), Châlon Champforgeuil, Cherbourg Maupertus, Dijon Bourgogne, Le Havre Octeville, Mayotte, Nîmes Alès Camargue Cévennes, Reims, Rouen, Saint Martin Grand Case, Tarbes Lourdes Pyrénées, Toulouse Francazal, Tours Val de Loire, Troyes, Vannes Golfe du Morbihan ;
 
 La gestion du port de plaisance de Rouen pour les activités Opérations et Maintenance.
L’activité du train à crémaillère, localisée dans le Puy-de-Dôme, devrait faire l’objet d’une cession dans le courant de l’année 2017.
 
Plus de 1 100 collaborateurs du groupe SNC-Lavalin SAS en France et à Monaco sont concernés par cette cession d’actifs.
 
Conformément à leurs engagements, les repreneurs souhaitent tout à la fois pérenniser et développer les activités cédées. Les collaborateurs en place constituent un vivier de compétences indispensable au service d’une nouvelle ambition partagée.
 
Pour Jean-Luc Schnoebelen, désormais Président d'Edeis : « Notre priorité a été l’adhésion des équipes au projet d’entreprise d’Edeis, qui constitue en effet une formidable opportunité pour le développement des activités jusqu’alors détenues par SNC-Lavalin.
Nous sommes satisfaits et confiants de cet accord stratégique particulièrement prometteur.
Edeis est porteur de valeurs positives collectives, et nous sommes persuadés qu’il peut devenir très rapidement un groupe leader dans le secteur de l’ingénierie et de l’exploitation des infrastructures et des bâtiments ».

Edeis

Réalisation : Agence Multimedia Otidea